Passion_du_vide

Passion_du_vide_2

 

Ce livre est construit comme une pyramide à trois niveaux:

Premier niveau: Analyse très précise de la dépression vécue de l'intérieur. Par delà les symptômes, il s'agit de décrire aussi précisément que possible le vécu existentiel, le vivre quotidien, les sensations et sentiments de celui qui sombre peu à peu dans une sorte de blanc psychique. Et ce blanc est parcoru de fulgurances et de visions inaccessibles à l'état ordinaire de conscience. Il m'aura fallu toutes les ressources de la langue, notamment poétique, pour ce travail de perlaboration, à la limite de l'indicible.

Deuxième niveau: La question de la psychanalyse supposée traiter la dépression est ici examinée avec la plus grande précision, à partir de l'expérience analytique et du vécu existentiel. Je ne suis pas tendre pour la psychanalyse classique freudo-lacanienne, largement responsable, à mes yeux, de ce désastre. Encore faut-il chercher à comprendre pourquoi. Plusieurs pistes sont évoquées, qui devraient interpeller l'analyste et le patient. Si la pratique de la cure est de plus en plus inadaptée aux pathologies contemporaines il y va évidemment de graves erreurs théoriques, notamment dans l'approche des cas-limites narcissiques, et de manière plus générale dans la mécompréhension de l'inconscient archaïque.

Troisième niveau: L'auteur, en tant que philosophe est évidemment interrogé dans la conception même de la philosophie, notamment cartésienne, qui sous-estime totalement la dimension corporelle de l'être humain et ses conditionnements cérébraux et environnementaux. L'idéalisme classique a vécu. Mais le matérialisme lui aussi. L'auteur développe une vaste théorie d'inspiration pyrrhonienne sur l'immanence radicale de l'humain dans le cosmos, sur notre impuissance à penser le réel, sur l'indépassable de notre condition. L'enthousiasme, parfois, soulève la pensée comme une tornade. Le texte, jusque dans ses pages les plus graves est d'une implacable lucidité, allègre dans la désespérance, cruel dans la plus haute joie.
Ce texte est lisible par toute personne frottée d'un peu de culture, et ne présente pas d'obscurité particulière. J'ai pu mesurer dans la réaction de tel ou tel lecteur à quel point l'oeuvre touchait la sensibilité et faisait penser. 

Le livre peut se commander chez le libraire de votre choix, ou être directement commandé à L'Harmattan, 16 rue des écoles 75005 Paris (prix 23 euros)