Sentiment de nuit -

Je marche, je tombe

Je me relève

Marche de nuit,

Sans savoir où je vais

Mais de toute manière, n'importe quoi, n'import' où

J'y vais.

      Ne pleure pas Sémélè

      Tu voulus voir le visage

      Céleste de l'Amant

      Qui t'engrossa et qui partit.

      Vide et nue, de terreur, foudroyée

      Tu marches morte dans la nuit.

Le petit chat est tombé du balcon

Il gît à terre, ventre ouvert

Rouge blessure, amour-à mort

C'est toi que j'aime éperdument

Toi la perdue, la renaissante

La jamais oubliée!

     La nuit tremble sur ses bases

     Rouge le jour s'exaspère

     A rétablir la nuit porteuse, enfanteresse

     La nuit qui abolit.