Nuit porteuse, insondable, et toi, lumière de l'extatique, elle est en moi, autant qu'autour, la Beauté piquée d'épines.

Ce que nous sommes, pour commencer et pour finir,

C'est la folie intime qui nous perclôt

Le dieu, l'Obscur qui ravage et ravit.